CAFE EN GRAIN OU MOULU THEIERE CAFE PAIEMENT PROMOTIONS EQUITABLE REGIME
Err

 Service Client ☎️ 04 73 38 42 24

🤍 Café Artisanal torréfié en Auvergne 🤍

Livraison gratuite*

CAFE VERT | Papouasie Korofeigu Bio - 1 Kg

Graindecafe.com
En stock
Café vert de Paouasie Nouvelle-Guinée à torréfier
17,00 €
1000g
Remise sur quantité
A partir de35
Remise5,00%7,00%

Avantages Graindecafe
Le café vert doit être torréfié avant d'être utilisé dans une machine ou un moulin sinon vous risquerez de les endommager.
 

 Notes de dégustation

 
Profil de dégustation du café de Papouasie Korofeigu
Un café tropical, savoureux aux notes de caramel, agrumes et canneberge; arôme miellé.


Caractère : Equilibré
Répertoire aromatique : Gourmand et fruité
 
 Le process lavé donne des cafés vifs avec une grande fraîcheur, finesse et un maximum d'arômes.
 
- GOURMAND -
Caramel
Miel
 
 
- FRUITE -
Agrumes
Canneberge
 
- FLORAL -
 
- EPICE -
 
 
 
 
café certifié biologique
 
 
 
Papouasie Korofeigu

 Le terroir du café de Papouasie Korofeigu

 
Région : Benabena, Hautes terres de l'Est
Altitude : 1400 - 1900m
Process : Café lavé
Variété : Bourbon, Typica
Période de récolte : Avril à septembre
 
La société coopérative des agriculteurs de Korofeigu est située dans la vallée de Bena Bena des hautes terres orientales, entre Goroka à l'ouest et Henganofi à l'est.
La coopérative - qui peut être une coopérative de nom et de pratique, mais pas en tant qu'entité officiellement enregistrée, ce qui est courant dans la région - est composée de 97 producteurs qui exploitent une superficie de 112 hectares. La zone de culture montagneuse et humide a un sol limoneux et une variété d'arbres d'ombrage indigènes. La production annuelle est d'environ 1,6 conteneurs.
Au début de 1945, alors que la guerre en Nouvelle-Guinée s'apaisait, quatre parcelles villageoises de la région de Korofeigu ont été identifiées par l'administration pour la plantation de café par les villages. Treize adolescents villageois de Korofeigu et d'autres régions environnantes ont été sélectionnés pour être envoyés dans une école nouvellement créée pour une formation à la production de café. Au cours des 12 mois suivants, les représentants du gouvernement se sont déplacés dans les hautes terres de l'Est en sélectionnant des parcelles de village et en les encourageant à planter des plants tout en continuant à former les jeunes de ces régions. La réaction initiale de la population indigène fut l'indifférence ; dans une vallée généreuse qui pouvait produire tant, on pensait qu'une récolte qui prendrait trois ans pour récolter un retour était une perte de temps. Bien que certaines parcelles aient été délaissées, aucune n'a été supprimée, permettant le début d'une culture caféière dans cette zone.
De ces petites plantations dans et autour de Korofeigu, le café est devenu la denrée la plus importante. Aujourd'hui, c'est la culture agricole la plus importante de Papouasie-Nouvelle-Guinée, fournissant directement ou indirectement la principale source de revenus pour un tiers de la population du pays.