CAFE EN GRAIN OU MOULU THEIERE CAFE PAIEMENT PROMOTIONS EQUITABLE REGIME
Err

Contactez-nous au 04 73 38 42 24 du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30
Boutique de Noël
Livraison gratuite à partir de 2 kg ou 50 € d'achats

Café en grain | Costa-Rica Hacienda Colima : 250 Gr

Shopping Satisfaction
Graindecafe.com
Des saveurs de noisette, de fraise, de cerise, de prune, de caramel, de citron, de miel et de chocolat.
Votre mouture ( IMPORTANT !) :
9,90 €
1000g

Survol



  1. Profil de dégustation du café du Costa-Rica Hacienda Colima

    Des saveurs de noisette, de fraise, de cerise, de prune, de caramel, de citron, de miel et de chocolat.

    Caractère : Harmonieux
    Répertoire aromatique : Gourmand et fruité
    Arômes : Chocolat, caramel et miel
    Région : Naranja - Vallée Centrale
    Altitude : 1400 - 1500 m
    Process : Honey rouge
    Variétés : Caturra
    Période de récolte : Décembre à février


    Traitement Honey Process (semi-humide) : Consiste à laver et dépulper les cerises de café tout en laissant du mucilage sur les grains. Ils sont ensuite étalés pour ainsi sécher au soleil dans leur mucilage et deviennent collant, comme du miel, d’où son nom.

    Le traitement Honey Process est un procédé hybride, entre le lavé et le naturel, où le producteur laisse volontairement une quantité variable de mucilage pour ensuite laisser les grains sécher au soleil, jusqu’à 20 jours. C’est un peu plus dispendieux à produire, car ce procédé demande du temps, des installations adéquates et de la main-d’œuvre pour remuer les grains de café. Mais, cela permet de faire ressortir des notes de dégustations plus sucrées tout en douceur. La gelée sucrée qui se trouve à l’intérieur du fruit y est donc mise en valeur. Ce sont souvent des micro-lots, donc du café disponible en petite quantité, très bien travaillé et de grande qualité.

    Ça consiste en quoi le Honey Process?

    Grosso modo, pour se rendre au grain, il faut traverser 4 couches : la peau, le mucilage, le parchemin, paillette et finalement le grain de café. Pour vulgariser le tout, on commence d’abord par débarrasser délicatement la cerise de sa peau, en prenant bien soin de laisser une couche de mucilage. L’épaisseur de la couche de mucilage laissé sur le grain déterminera la couleur en fin de séchage :

    Le résultat du Honey Process, grains non lavés

    honey process


    YELLOW HONEY si c’est une mince couche (environ 50 % de la pulpe) et les grains seront retournés toutes les heures.
    RED HONEY si c’est une couche un peu plus épaisse (environ 75% de la pulpe) et les grains seront retournés plusieurs fois par jour.
    BLACK HONEY si c’est une couche épaisse (la totalité ou presque) et les grains seront retournés qu’une fois par jour.

    En conclusion 

    Plus la quantité de mucilage laissé sur le grain est importante, et plus il passera de temps au soleil. Pendant cette fermentation, le sucre naturel contenu dans le mucilage de la cerise caramélise au soleil et se faufile délicatement à l’intérieur du grain. Les grains de café verts prennent alors une teinte dorée, allant du jaune, au rouge et au noir. Une fois le séchage terminé, on lave les grains dans un courant d’eau propre pour les débarrasser de toutes impuretés. Cette méthode de traitement confère aux grains de café verts plus de sucrosité, plus de vivacité, plus de fruité et il en ressort un tasse très différente d’un café lavé de façon classique et moins acide qu’un café issu d’un procédé naturel.


  2. Terroir du café du Costa-Rica Hacienda Colima

    Alejo Castro Kalhe est la cinquième génération de caféiculteurs. Les générations précédentes, d'origine allemande du côté de sa mère et espagnole du coté de son père, étaient venues s'installer au Mexique dans le Chiapas et au Costa Rica pour produire du café. Il reprend la ferme familiale et y apporte sa touche. Passionné par les expérimentations de variétés et les nouveaux process, il nous propose cet excellent microlot de caturra préparé en honey rouge. 

    Le honey rouge est simplement un process honey avec le plus de mucilage possible laissé sur les grains. Ce café est donc plus près d'un café nature que d'un café lavé en profil de tasse. 

    HACIENDA COLIMA

    La Finca Colima est une ferme située sur les bords du Volcan Barva. La production de café se caractérise par la plantation de nouveaux caféiers sur un sol volcanique très fertile situé à plus de 1200 mètres d’altitude. Ce sol présente une bonne matière organique ainsi qu’une bonne texture, permettant la production de cafés bien équilibrés et un profil plutôt chocolaté.

    L'HISTOIRE DU PRODUCTEUR

    Au milieu du 19e siècle, la production caféière débute en Amérique. C'est alors que deux familles pionnières venues d'Europe s'installèrent pour se lancer dans le café, la famille espagnole Castro-Jimenez au Costa Rica et la famille allemande Kahle dans la région du Chiapas au Mexique. Alejo est la cinquième génération de Castro - Kahle et depuis plus de 100 ans, la famille cultive du café sur les flancs du volcan Poas dans le centre du Costa Rica.

    Chez les Castro - Kahle, le café n'est pas une spécialité mais une tradition. Ils cultivent du caturra, catuai, geisha, SL28, villasarchi, sarchimor, venezia, obata et san isidro.

    Au dessus des champs de caféiers, la famille a tenu à conserver quelques 200 hectares de forêt pour préserver la biodiversité locale et a acheté 1500 hectares de forêt primaire dans la péninsule d'Osa, dans le sud du pays.

    Au Costa Rica, la faune et la flore sont sacrées et selon Alejo c'est surement ce qui confère au café toute sa saveur. Sur les flancs du volcan Poas, les sols sont enrichis par les poussières volcaniques qui retombent éruption après éruption.

    Alejo voue une véritable passion pour les variétés et les process, chaque année il innove, combine, concocte et peaufine à la manière d'un alchimiste.


Avis clients
Shopping Satisfaction
 4/5
** Votre conditionnement : Sac de 250 GrVotre mouture ( IMPORTANT !) : En grain
C'est un très bon café, mais je n'ai pas retrouvé à la dégustation le descriptif qui en était donné dans la lettre d'info reçue qui m'avait tout de suite donné envie de le goûter. Il était question de "sucrosité exceptionnelle", et je ne l'ai pas décelée. Mais je ne regrette rien de l'expérience!
Isabelle R.